Quelques souvenirs de notre promenade du 1er octobre…

Une promenade pour tester et amplifier la mobilisation des entreprises

Et si nous prenions un verre en bord de Seine, à deux pas de la gare ?

Le territoire du Club Eole – celui dont les habitants et les entreprises utilisent les gares de Poissy à Mantes-la-Jolie, aujourd’hui desservies par la ligne J, et donc demain par le RER E, est riche de ses atouts.

Touristiques, à moins d’une heure de Paris. Et économiques, alors que les entreprises et établissements publics recherchent de nombreux talents, en concurrence avec la capitale et les territoires voisins. Qui bénéficient, dans la réalité ou dans les perceptions, de meilleurs services, d’une meilleure image…

Et si la « cible » du Club est avant tout les entreprises et les structures publiques (notamment les hôpitaux et les établissements d’enseignement), pour les mobiliser dans la perspective de l’arrivée du RER E, l’équipe d’animation avait choisi d’organiser un événement original : une promenade de gare en gare.

Cette originalité tenait moins à la nature de celui-ci – SNCF Transilien organise régulièrement, en partenariat avec des opérateurs spécialisés, des « balades » de gare en gare, dans le cadre de l’opération #cpasloinentrain – qu’à son « axe éditorial » : aller à la rencontre des acteurs économiques du territoire, dans toute leur diversité. Pour les mettre en valeur mais aussi, bien sûr, les sensibiliser, par l’expérience, à l’opportunité de prendre en compte l’arrivée du RER E dans leurs politiques de communication, de recrutement, de commercialisation…

Une randonnée champêtre, entre Seine et entreprises…

De Poissy à Mantes la Jolie, il y a, le long de la Seine qui est un des marqueurs importants du territoire, un peu plus de 40 kilomètres à parcourir – dont une bonne partie suit le nouveau GR de Pays « La Seine des Impressionnistes ».

Il fallait donc commencer par un secteur – une vingtaine de kilomètres étant le maximum à parcourir pour une randonnée d’une journée destinée à tous les publics.

Après plusieurs repérages des itinéraires possibles et, surtout, un appel aux volontariats des entreprises, le Club a donc retenu un cheminement permettant de relier la gare de Villennes-sur-Seine à celle d’Aubergenville-Elisabethville.

Avec une première étape plutôt « touristique », jusqu’à l’Ile de loisirs du Val de Seine. Et une deuxième plus mixte, avec des sites industriels et, toujours, les attraits d’un cadre de vie unique.

 

Paris-Plage avant Paris-Plage

Pour mobiliser les acteurs du tourisme, le Club Eole a bénéficié de l’appui décisif de l’office intercommunal de tourisme du territoire, « Terres de Seine », et de son directeur Xavier Cadilhac qui nous a fait le plaisir d’accueillir le groupe en gare de Villennes, avant de rejoindre d’autres activités organisées ce dimanche par l’office.

Des activités nautiques sur la Seine, à 5mn de la gare…

Grâce à lui, les participants ont pu rencontrer l’équipe de Wake and Gliss, une société qui propose de multiples activités nautiques sur la Seine, à partir de Villennes ; Philippe Oriol, le directeur scientifique de la maison Zola et du musée Dreyfus, qui a évoqué l’histoire et l’actualité de ce site ; et Catherine Chauvelier, conférencière et historienne, qui nous a parlé, au Giboin, « la plage de Paris sur Seine », puis en passant par le lotissement ZehrFuss et l’église Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus, de l’histoire de la ville, photos d’époque à l’appui !

Paris Plage avant Paris Plage…

Une dernière rencontre que le Club avait par ailleurs pu préparer grâce à l’envoi, par la Mairie, de livres dédiés.

Une préparation qui avait également permis de stimuler la curiosité de tous, en passant le long de la Seine, avec l’histoire et le présent de l’Ile du Platais, dont l’avenir est sujet à de nombreuses interrogations.

Et de visiter le Parc de l’Oseraie aux Mureaux, un espace de calme et de patrimoine, en bordure de Seine.

Les Mureaux, site olympique (en 1924), et toujours dynamique !

Enfin, pour compléter les rencontres côté tourisme et loisirs, la Mairie des Mureaux avait facilité une présentation des activités du Cercle de la Voile de Paris, par sa responsable de la communication, Pascale Guittonneau, avec la fois l’histoire de la voile olympique aux Mureaux, et l’actualité de cette pratique sportive. Et avec, pour l’ambiance et la démonstration en temps réel du dynamisme local, une régate au même moment !

 

L’espace, les mobilités de demain, et l’engagement citoyen : un territoire innovant

Côté entreprises, la mobilisation était également au rendez-vous puisque la promenade permit de découvrir plusieurs sites d’exception, emblématiques du dynamisme du territoire.

ArianeGroup : travailler à l’Europe de l’Espace, en bord de Seine

A commencer par ArianeGroup, dont l’établissement des Mureaux est dirigé par Hugues Emont, un des animateurs du Club Eole. Une histoire qui remonte aux premiers hydravions… et un présent qui contribue à l’Europe de l’espace, avec Ariane 5 jusqu’à présent et Ariane 6 dès demain, et à la dissuasion nucléaire. Des activités qui emploient, sur un site de 92 hectares, près de 2.000 personnes. Sans oublier le lancement, dans les mois prochains et après une longue période de test en situation réelle, sur le site, de véhicules autonomes (Navetty) qui assureront la liaison entre l’établissement et la gare.

Et puis le site de Renault Flins, engagé dans une reconversion profonde que nous a présentée sa responsable des relations publiques, Laetitia Rasquin.

Renault Refactory : travailler aux mobilités de demain

Car Renault Refactory, c’est une reconversion au service de l’économie circulaire de la mobilité, avec quatre activités : le reconditionnement de véhicules d’occasion, la réutilisation de batteries électriques et le développement de solutions hydrogène, le reconditionnement et le réemploi de pièces. Ainsi qu’un pôle d’innovation organisé autour de trois initiatives : le Centre d’Innovation de l’Industrie, le Campus de l’Industrie Circulaire de la Mobilité et un Hub d’Open Innovation.

Des activités d’avenir qui attireront des centaines de nouveaux talents, pour lesquels l’accessibilité en RER sera assurément un argument de choix !

Au-delà de ces deux sites emblématiques, la promenade était également l’occasion de (re)découvrir d’autres sites et activités, dans des domaines très divers, et qui font la richesse et l’équilibre du territoire.

Les constructions navales, avec plusieurs chantiers comme celui de Robert Mallard, à Triel, qui, à 95 ans, regardait d’un œil amusé ces visiteurs d’un jour découvrir la riche histoire nautique du territoire – une histoire certes plus artisanale désormais, mais toujours vivante.

Le Centre Hospitalier de Meulan-les Mureaux. Travailler et se soigner en bord de Seine…

Ou pour la santé, l’établissement hospitalier de Meulan-les Mureaux, un des sites du Groupe hospitalier des Yvelines Nord, en toile de fond des régates sur la Seine.

Mais aussi dans l’industrie, les réalisations, au long du chemin, de Safir (groupe Accedia), une entreprise qui fabrique des portes automatiques, aujourd’hui à Gargenville et d’ici à la fin d’année dans sa nouvelle usine à Buchelay, et dont le directeur général, Jean-Luc Roulet, animateur du Club, était venu en famille participer à la promenade.

A noter également, côté loisirs, la présentation par Ronan Kerbrat, un des jeunes co-gérants de la société, des activités de loisirs virtuels EVA, une nouvelle salle implantée aux Mureaux permettant une activité pourtant bien physique, sur plus de 400m2.

Ou bien encore, pour l’alimentation de proximité, les activités d’agriculture biologique de la ferme de la Haye, espace de nature entre Les Mureaux et le site Renault.

Le PTCE Vivre les Mureaux, une formidable dynamique humaine

Enfin, il aurait été impossible d’évoquer le dynamisme des Mureaux sans venir rencontrer la formidable équipe du PTCE Vivre les Mureaux, autour de sa directrice, Anne-Denise Daho. Des animateurs emplis d’énergie positive, de bonne humeur et de générosité, qui avaient préparé pour les randonneurs un accueil gourmand avec beignets et boissons revigorantes ! Une belle occasion pour faciliter les échanges et présenter cette initiative citoyenne qui vise à transformer Les Mureaux en une ville pilote du plein emploi, avec notamment le développement du tourisme expérientiel.

 

Un dynamisme à portée de train !

Vous aurez pu le constater à la lecture de toutes ces rencontres : la promenade fut particulièrement dense. Autant de par les kilomètres parcourus (un peu plus de 20…) que par la diversité et la richesse des rencontres !

Alors que retenir de cette expérience ?

L’Ile du Platais. Son histoire, son complexe nautique… son mystère ?

Les participants ?  Plus d’une vingtaine, venus à l’invitation du Club Eole, à son fichier d’inscrits et sur les réseaux sociaux – une invitation relayée par Terres de Seine et les entreprises participant au Club, dont la SNCF qui l’avait diffusée sur son réseau interne.

Pour la plupart, des habitués de randonnées. Avec notamment le représentant de la Fédération Française de Randonnée, Jean-Paul Jardel, qui avait apporté toute son expérience à l’émergence de ce projet porté par le Club Eole.

Leur origine géographique : à deux tiers habitant sur le territoire. Et parmi ceux qui n’y vivent pas, certains venaient dans la perspective d’un prochain emménagement. Quand d’autres, déjà familiers d’une partie de l’itinéraire, venaient par curiosité.

Une belle illustration de la vocation duale du futur RER E : faire venir des Franciliens, mais aussi permettre aux habitants du territoire de mieux connaître et de profiter des atouts dont ils disposent, à une ou deux gares de chez eux.

 

Les acteurs du tourisme et des entreprises : la mobilisation de toutes ces bonnes volontés, un dimanche, démontrait à la fois tout l’attachement que certains ont pour leur activité et leur territoire, et tout le potentiel d’engagement qu’il reste à déployer, d’ici à 2026 et sans doute aussi, à l’occasion du premier coup de projecteur sur le territoire qui pourra être donné avec la mise en service de la première tranche, jusqu’à La Défense et Nanterre.

Les atouts du territoire : fidèle à son « objet social » plutôt tourné vers les entreprises, le Club avait choisi un itinéraire qui associait les atouts touristiques, industriels et humains.

La Maison Zola et le Musée Dreyfus

Touristiques, avec ce cadre extraordinaire des « Terres de Seine » qui a inspiré les Impressionnistes qui n’avaient pas besoin d’aller jusqu’à Giverny, les Parisiens qui y venaient à la Plage, et qui offre encore aujourd’hui des opportunités de loisirs nautiques et un cadre de vie unique. A quelques minutes d’une gare.

Industriels, avec une grande diversité d’entreprises, petites et grandes, et pour beaucoup engagées dans des secteurs en transformation. Elles aussi à quelques minutes d’une gare – à condition parfois d’améliorer les mobilités locales, un des axes de travail du Club – et donc propres à attirer de nouveaux talents pour y travailler, et pourquoi pas prendre le goût d’y vivre.

Humains enfin. Car si l’Ile-de-France peut donner le sentiment d’un moindre attachement des habitants à leur territoire, car beaucoup n’y sont pas nés et ne feront qu’y passer, cette promenade et ces rencontres démontraient que l’engagement de certains existe, et qu’il ne demande qu’à être partagé et amplifié. Tout cela à portée de train.

A Aubergenville-Elisabethville, la plage de Paris sur Seine…

Le Club Eole continue ses travaux. Au service d’une meilleure découverte de tous les atouts de son territoire, à portée de train. Avec des initiatives touchant aux mobilités locales, aux offres touristiques et culturelles accessibles « sans ma voiture », mais aussi au développement économique et à l’emploi, par une meilleure attractivité du territoire, depuis les gares de la ligne J aujourd’hui, du RER E demain.

Avec sans doute une nouvelle « promenade » début 2024, pour découvrir d’autres entreprises – pourquoi pas autour de la musique et du patrimoine, par exemple ?

Et d’autres activités à imaginer ensemble.

Rejoignez-nous !

 

Pour en savoir plus

Club Eole Vallée de Seine : www.clubeolevalleedeseine.eu

Projet Eole : https://www.rer-eole.fr

Terres de Seine : https://www.terres-de-seine.fr

Wake and Gliss : https://www.wakeandgliss.com

Maison Zola / Musée Dreyfus : https://www.maisonzola-museedreyfus.com

Cercle de la Voile de Paris : http://cercledelavoiledeparis.fr

ArianeGroup : https://www.ariane.group/fr/

Navetty : https://www.lesechos.fr/pme-regions/ile-de-france/les-mureaux-arianegroup-fait-rouler-des-navettes-autonomes-sans-operateurs-1891544

Renault Refactory : https://www.renaultgroup.com/news-onair/actualites/re-factory-le-site-de-flins-entre-dans-le-cercle-de-leconomie-circulaire/

Safir : https://portesafir.com

Centre Hospitalier Meulan Les Mureaux : https://www.ghtyvelinesnord.fr/les-etablissements-de-sante/chi-meulan-les-mureaux/

Ferme de la Haye : https://fermedelahaye.com

EVA Les Mureaux : https://www.eva.gg/fr/jeux

PTCE Vivre les Mureaux : https://ptce.lesmureaux.info